Vous êtes ici : Accueil > Les sections du site > GéoTortue - programmer en LOGO > Avec les élèves

GéoTortue : un projet en cycle 3 (progression n°2)


Description du projet


Ce projet a été mis en œuvre dans le cadre du réseau ambition réussite dépendant du collège Iqbal Masih de Saint-Denis (93) durant l’année scolaire 2009-2010.
Sur des périodes d’environ 12 semaines, deux professeurs interviennent chaque semaine dans des classes de CM2 des écoles Robespierre et Carlson.

Deux professeurs de collège interviennent chaque semaine dans une classe de CM2. Les élèves sont répartis en demi-groupe dans la salle informatique et pris
en charge par un des professeurs de collège et le professeur des écoles. Pendant ce temps l’autre demi-groupe est travaille avec l’autre professeur la géométrie sur papier (cf. « papier - crayons »). Chaque séance dure 45 minutes, après quoi les groupes sont intervertis.

La progression décrite ci-après est prévue pour un travail de 12 heures avec le souci de s’adapter au rythme de chaque élève. Ainsi, tandis que les plus rapides auront réalisé presque toutes les activités, les moins à l’aise pourront ne faire que la moitié de ce qui est proposé.

La co-intervention en salle informatique entre le professeur de collège et le professeur des écoles a pour objectif de former ce dernier à l’utilisation du logiciel GéoTortue. Une fois que le professeur des écoles se sent autonome, il intervient seul. Le professeur de collège peut donc intervenir dans une autre classe de l’école pour un autre projet.



Le contenu


Chaque fiche d’activité proposée est pensée pour une séance de 45 minutes environ, mais cette durée n’a qu’une valeur indicative.
Pour chacune d’entre elle, la difficulté des figures est graduelle afin de pouvoir mettre en œuvre une véritable différenciation pédagogique :
si l’objectif est que tous les élèves réalisent au moins la première figure, voire les deux premières, il se peut que les meilleurs parviennent à réaliser dans le temps imparti l’intégralité des figures proposées.

L’élève doit apprendre très tôt à recommencer s’il s’est trompé, en organisant son code de telle manière que celà ne lui coûte pas trop :
c’est à ce prix qu’il pourra davantage prendre de risques lorsqu’il a un doute.

Les exigences ne se situent pas au seul niveau des compétences géométriques, mais concernent aussi l’aptitude à réaliser des calculs simples.
Autant que possible, il est préférable de laisser l’élève tester sa solution, même lorsque celle-ci est incorrecte.

Bien que les élèves aient déjà pu rencontré des mesures d’angle, il est peut-être opportun de ne pas préciser tout de suite la nature des nombres qui suivent les commandes td et tg. Il est en revanche essentiel d’indiquer que ces nombres ne jouent pas le même rôle que ceux qui suivent les commandes av et re. C’est pourquoi, dans toutes les activités, les longueurs sont choisies de manière à bien les différencier des mesures d’angles
(demander de tracer un carré de côté 90 aurait certainement le pire effet).



Prise en main


Pour la prise en main du logiciel, un certain nombre d’informations importantes doivent être apportées, par la manipulation :

- l’unité de longueur n’est ni le centimètre, ni le millimètre, il s’agit du pas de tortue.
- le pas de tortue est petit (taper av 1).
- les rotations sont cumulées (répéter plusieurs fois la commande td 90).
- la tortue peut sortir de l’écran (taper av 1000).
- il est possible de déplacer l’espace graphique à l’aide de la souris.
- la gauche et la droite sont celles de la tortue (taper td 180).



Progression


Les premières activités ont pour objectif d’associer à l’angle droit sa mesure, et de revoir les égalités de longueurs dans les rectangles. La répétition d’éléments simples est l’occasion d’introduire la commande rep, si le besoin est réel. La manipulation de l’angle de 45° permet ensuite de réhabiliter le carré posé sur sa pointe comme un vrai carré.

Puis la notion de procédure est introduite : dans un premier temps, un exemple concret est donné, et l’on demande seulement à l’élève d’en faire usage. Il devra par la suite réaliser des procédures précises, et enfin en concevoir de nouvelles en vue de réaliser une figure. L’activité sur les losanges constitue un premier pas vers la notion de variable. La séquence s’achève autour des angles de 30° et de 60°.



Fiches d’activité


Pour visionner une fiche, cliquer sur la vignette correspondante :

PDF - 46.4 ko
Des lignes droites et des angles droits
PDF - 48.4 ko
Des rectangles
PDF - 46.7 ko
Des escaliers et un biscuit
PDF - 54.9 ko
La moitié de l’angle droit
PDF - 55.8 ko
Des panneaux
PDF - 68.1 ko
Encore des panneaux
PDF - 56.3 ko
Des losanges
PDF - 69.5 ko
La bonne procédure
PDF - 63.1 ko
Des hexagones
PDF - 117.6 ko
Des moitiés d’hexagones
PDF - 112.7 ko
Une maison et un diamant


Pour télécharger l’intégralité de la séquence :

PDF - 864.9 ko
Séquence en intégralité
 RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP