Vous êtes ici : Accueil du site > Activités mathématiques > Leçons géométriques de 4ème > Perspective et patrons de pyramide

Perspective et patrons de pyramide

1. Activités papier : pyramides et patrons


Les deux activités suivantes permettent de faire le lien entre la représentation en perspective d’une pyramide et son patron en les associant l’une à l’autre. L’association peut se faire "à l’oeil" dans la plupart des cas, le choix se faisant principalement sur la forme des bases. En cas de doute, il peut être opportun d’inciter à l’utilisation du compas pour reporter les longueurs car les patrons et les solides sont tracés en vraie grandeur.


On peut aussi demander aux élèves de relier par des flèches les côtés du patron qui se correspondent. Ce travail force l’élève a mettre mentalement en volume les patrons et permet de justifier les égalités de longueur des segments qui le composent.


PDF - 57.8 ko
PDF - 56.5 ko


2. Activités papier : Des traces sur une pyramides


PDF - 46.8 ko
PDF - 47.3 ko
Ces deux activités permettent de renforcer le lien qui unit la pyramide tracée en perspective et son patron.

En effet, pour tracer les segments, il est nécessaire de repérer davantage de points sur les faces et cela sur les deux types de représentation.


3. Activités papier : Patron de pyramides


Dans cette série, l’élève doit tracer le dessin en perspective de la pyramide ou bien son patron. C’est l’occasion d’installer définitivement le report de longueur au compas à partir de faces tracées en vraies grandeur, dans la construction du patron.

La dernière activité de cette série présente d’importantes difficultés car la pyramide est inscrite dans un pavé et que la figure n’est pas représentée en perspective cavalière. Elle est donc à réserver pour les élèves les plus avancés.


PDF - 46.6 ko
PDF - 46.5 ko
PDF - 46.6 ko
PDF - 47.4 ko


Dans cette série, le tracé des patrons ne se fait plus à partir d’un dessin en perspective de la pyramide mais à partir de consignes écrites et d’un certains nombres d’éléments déjà tracés.

Cela force l’élève à se représenter mentalement la pyramide et le force également à affiner ses techniques pour compléter le patron, puisqu’il ne peut plus aller chercher les longueurs manquantes sur le dessin en perspective ou sur la face tracée en vraie grandeur.


PDF - 45.9 ko
PDF - 45.9 ko
PDF - 45.9 ko


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette